[contenu partenaire] Laval, une ville savante et innovante

  • /
  • 18 février 2019

UdeMLaval_exterieur_14_LR.jpg
Crédit photo : Chantale Lecours, photographe

Propulsée par une vigueur économique exceptionnelle, Laval s’est donnée les moyens de faciliter l'accès à un enseignement de qualité et diversifié pour les Lavallois et les résidents de la Rive-Nord.

Situé au cœur du centre-ville de Laval, le quartier du campus Montmorency, qui a bénéficié à ce jour de plus de 2 milliards de dollars en investissements immobiliers publics et privés, regroupe plus de sept établissements d’enseignement supérieur, dont le Collège Montmorency et les campus de l’Université de Montréal et de l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Ces établissements profitent d’une localisation stratégique unique, profitant d’un terminus d’autobus, de deux autoroutes majeures, d’une navette reliant les divers sites du centre-ville à la station de métro Montmorency et au terminus. Quoi de mieux pour attirer les étudiants à Laval ? Plus de 16 000 étudiants fréquentent présentement le campus Montmorency – plus d’une fois et demie la capacité de la Place Bell ! –, qui constitueront la force de travail de demain ou développeront leurs compétences grâce à la formation continue.

Le Collège Montmorency : pionnier de l’enseignement supérieur

Fondé en 1969, le Collège a d’abord occupé des locaux à l’école secondaire Saint-Maxime, pour déménager en 1976 dans le bâtiment actuel sur le boulevard de l’Avenir. Au fil des années, le Collège s’est hissé parmi les cégeps les plus importants au Québec, et il offre maintenant des programmes techniques uniques, dont un programme en prothèses orthopédiques.

Depuis 2008, le nombre d'étudiants inscrits a augmenté plus de 30 %. L’établissement a procédé à plusieurs agrandissements et réaménagements, ce qui a nécessité des investissements de quelque 42 millions de dollars.

Porté par une démographie parmi les plus dynamiques au pays, le Collège Montmorency prévoit dépasser le seuil des 10 000 étudiants d'ici 2025 et planifie déjà de nouveaux agrandissements. De nombreux projets sont actuellement à l'étude, comme ceux du Centre d'apprentissage en santé et en recherche et du Centre collégial de transfert de technologie, auxquels seront associées plusieurs initiatives pour stimuler l’entrepreneuriat.

Deux universités en expansion sur le territoire 

Le campus de l’Université de Montréal à Laval a ouvert ses portes en septembre 2011. Construit au coût de 50 millions de dollars, il accueillait alors 3 000 étudiants. Aujourd’hui, environ 5 000 étudiants sont inscrits dans ses divers programmes, dont certains se donnent en totalité à Laval jusqu’à l’obtention du diplôme.

 Présente depuis le début des années 80 sur le territoire lavallois, l’UQAM est la locataire privilégiée du Collège Montmorency depuis 1998. En février 2018, l’annonce de l’agrandissement du Collège, au coût de 26 millions de dollars, a entre autres permis à l’UQAM de se doter de nouveaux locaux mieux adaptés aux besoins des étudiants et de bonifier son offre de programmes d’enseignement, notamment pour son école de gestion. D’ailleurs, un programme de baccalauréat en administration des affaires (B.A.A.) à temps plein, ainsi qu’une maîtrise en administration des affaires (M.B.A.), sont prévus dès l'automne 2019.

 L’innovation au cœur du centre-ville

 S'inspirant des nouveaux quartiers innovants en Amérique du Nord, Laval veut faire de son centre-ville le laboratoire de sa nouvelle stratégie économique, axée sur l'innovation et le développement des compétences de son territoire.

L'idée est de stimuler les échanges et de favoriser les synergies en intégrant plusieurs dynamiques spécifiques au développement urbain, dont l'enseignement supérieur, la culture et les arts numériques, l'innovation et la mobilité.

En plus de renforcer la présence des établissements d'enseignement déjà présents et d'en attirer d’autres, ce nouveau quartier de l'innovation devrait rapidement se concrétiser par l'ouverture de laboratoires de recherche, la création d’espaces de travail collaboratif et d'innovation ouverte, ainsi que la mise en place d’incubateurs d’entreprises et de vitrines technologiques.

Bref, Laval est une ville savante, innovante et qui se réinvente !

Saviez-vous que Laval compte déjà sur des cellules d’innovation surprenantes ?

  • Créé en 1995, le Centre québécois d’innovation en biotechnologie (CQIB) est le premier incubateur d’entreprises en sciences de la vie au Canada. Parmi ses succès, on compte Bio-K et Cirion, toutes deux implantées à Laval. Le CQIB est localisé au cœur de la Cité de la Biotech, un véritable pôle de biotechnologie et de sciences de la vie du Montréal métropolitain. Employant plus de 5 000 personnes dans un rayon de 3 km, la Cité de la Biotech regroupe des entreprises biopharmaceutiques d’envergure et des instituts de recherche, dont l'INRS–Institut Armand-Frappier.

Soucieuse de placer l'innovation au cœur de son nouveau modèle de développement économique, la Ville de Laval a supporté la création de trois nouveaux centres d’innovation en 2018 :

  • Le Parc en innovation agricole de Laval (PIAL) s’étale sur un territoire de 38 hectares dont la Ville de Laval est propriétaire. Ce parc est destiné aux entreprises innovantes actives en production et/ou distribution agroalimentaire.
  • Le Centre d’incubation et d’accélération en mobilité intelligente à Laval (CIAMIL) vise à améliorer la mobilité active et durable des personnes et des marchandises sur le territoire.
  • Le Centre québécois d’innovation en commerce (CQIC) ayant une portée provinciale, il agira comme pôle d’innovation centré sur l’expérience client 360 et les technologies expérientielles.

Publicité: Publicité: Publicité:

Derniers articles

Nos partenaires

CCIL Logo

La Chambre de commerce et d'Industrie de Laval a 50 ans.

Pour nous suivre:

Derniers articles

Nous joindre

1555, boulevard Chomedey,
bureau 200,
Laval (Québec) H7V 3Z1

Tél. 450 682-5255
Fax. 450 682-5735