[contenu partenaire] Perform, un allié incontournable

[contenu partenaire] Perform, un allié incontournable

  • /
  • 17 septembre 2018

Par Raymond Langevin, analyste du marché du travail (M. Sc. Sociologie)

Le comité sectoriel de la main-d’œuvre dans la fabrication métallique industrielle existe depuis 1998. De par son mandat, PERFORM doit voir au développement et à la formation de la main-d’œuvre en s’appuyant, entre autres, sur la veille sectorielle. Cela dit, à tous les deux ans, le comité mène une enquête sur les perspectives de recrutement et les besoins de formation auprès des entreprises qu’il représente.

L’enquête réalisée à travers le Québec en 2017, à laquelle plus de 1 125 entreprises ont participé, révèle notamment des prévisions d’embauches massives de soudeurs, d’assembleurs-soudeurs, de machinistes, d’opérateurs de presse-plieuse et de peintres aux quatre coins du Québec. Le seul hic est qu’il n’y a pas un nombre suffisant de diplômés pour répondre aux demandes des entreprises. La région de Laval ne diffère guère des autres : près de 90 soudeurs et assembleurs-soudeurs seraient requis bon an mal an, et seulement 60 obtiennent leur diplôme chaque année; environ 25 machinistes seraient souhaités, mais ceux-ci doivent être recrutés dans un des établissements de formation de la région métropolitaine de Montréal car le diplôme d’études professionnelles Techniques d’usinage n’est pas offert à Laval. Ces pénuries de candidats, voire de talents, obligent les entreprises à refuser des contrats souvent lucratifs.

Certaines entreprises se tournent vers l’embauche de travailleurs étrangers pour combler les postes vacants. Certes, il s’agit d’efforts louables pour colmater un problème, mais cela ne règle pas tout. Parmi les autres solutions, il existe divers programmes de subvention, dont le Programme de formations de courte durée privilégiant les stages dans les professions priorisées par la Commission des partenaires du marché du travail. En clair, on parle ici de formations conduisant à une certification, par exemple une attestation d’études professionnelles en soudure semi-automatique. En autant qu’il y ait un minimum de trois entreprises et un nombre suffisant de travailleurs salariés pour remplir une cohorte, PERFORM peut, en tant que promoteur collectif, déposer une demande de subvention au Fonds de développement et de reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre. 

C’est pourquoi PERFORM favorise la mise sur pied de « Table métal » dans les diverses régions du Québec afin d’amener les entreprises à se regrouper et à se concerter de manière à mettre en commun leurs énergies afin de résorber les problèmes les affligeant. Généralement, les partenaires institutionnels tels que Services Québec et les centres de formation s’y joignent pour prendre le pouls des besoins exprimés. Et, en ce sens, nous croyons que les entreprises lavalloises auraient tout à gagner en se regroupant en une force unique pour assurer la pérennité et la croissance économique de la région.


Publicité: Publicité: Publicité:

Derniers articles

Nos partenaires

CCIL Logo

La Chambre de commerce et d'Industrie de Laval a 50 ans.

Pour nous suivre:

Derniers articles

Nous joindre

1455, rue Michelin,
Laval (Québec)
H7L 4S2

Tél. 450 682-5255
Fax. 450 682-5735