Ottawa lance un programme de crédit pour les secteurs très t

Covid-19 : Ottawa lance un programme de crédit pour les secteurs très touchés

  • /
  • 27 janvier 2021

Minister_Ng_Headshot-2020-AEM.jpg

[Communiqué] La ministre canadienne de la Petite Entreprise, de la Promotion des exportations et du Commerce international, Mary Ng, a annoncé le 26 janvier le lancement du Programme de crédit pour les secteurs très touchés (PCSTT). Ce programme, qui été présenté dans le cadre de l’Énoncé économique de l’automne 2020, fournira un soutien financier aux entreprises qui ont été les plus durement touchées par la pandémie de COVID-19.

Les entreprises canadiennes ont beaucoup souffert de la pandémie de COVID-19. Plusieurs d’entre elles ont dû se tourner vers les services en ligne, réduire leurs activités ou même les suspendre complètement. Elles ont donc été très touchées. Les entreprises se sont mobilisées pour renforcer la santé et la sécurité au sein de leurs communautés, et le gouvernement fait de même en les appuyant une fois de plus.

Dans le cadre du PCSTT, la Banque de développement du Canada (BDC) travaillera avec les institutions financières canadiennes participantes pour offrir à ces entreprises des prêts à faible intérêt garantis par le gouvernement pouvant aller jusqu’à 1 million de dollars. Les entreprises durement touchées comptant plusieurs établissements sous une même bannière, comme les chaînes d’hôtels ou de restaurants, pourraient être admissibles à un prêt allant jusqu’à 6,25 millions de dollars. Le PCSTT aidera ces entreprises à couvrir leurs coûts d’exploitation courants durant la pandémie de COVID-19 et à investir dans leur prospérité à long terme.

Le PCSTT sera accessible aux entreprises de tout le pays et de tous les secteurs qui ont été plus durement touchées durant la pandémie, notamment celles qui œuvrent dans des secteurs comme le tourisme, l’accueil et l’hébergement, la restauration et celles qui offrent principalement des services en personne.

Pour être admissibles au PCSTT, les entreprises doivent démontrer qu’elles ont enregistré une diminution annuelle d’au moins 50 % de leurs revenus pendant trois mois, durant les huit mois qui ont précédé la soumission de leur demande. Elles doivent aussi démontrer à leur institution financière qu’elles ont antérieurement demandé la Subvention salariale d’urgence du Canada ou la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer.

Les entreprises admissibles pourront soumettre une demande dès le 1er février aux grandes institutions financières et à plus grande échelle d’ici le 15 février. Les entreprises intéressées devraient contacter leur bailleur de fonds principal pour obtenir plus d’information et présenter une demande.

On peut obtenir plus d’information sur le site www.bdc.ca/pcstt.


Publicité: Publicité: Publicité:

Derniers articles

Nos partenaires

CCIL Logo

La Chambre de commerce et d'Industrie de Laval a 50 ans.

Pour nous suivre:

Derniers articles

Nous joindre

1455, rue Michelin,
Laval (Québec)
H7L 4S2

Tél. 450 682-5255
Fax. 450 682-5735