Du blush ou du fard à joues? [Blogue]


CCIL_Photo_Maquillage (002).jpg

Qui dit Noël dit cadeaux! Cadeaux pour son père, sa mère, sa sœur, son chat, son voisin, bref, cadeaux pour tout le monde!

Pour ma sœur, j’ai décidé de lui offrir du maquillage. Je m’en vais donc dans cette boutique de maquillage de renom où rouges à lèvres, fards à joues, fonds de teint sont étalés à perte de vue. À peine entrée dans la boutique qu’une jeune demoiselle me tend un panier en m’accueillant avec un sourire et enchaine rapidement en me présentant les promotions du jour en un bon français, un peu comme une récitation. C’est un texte qu’elle a dû répéter sans cesse à un nombre infini de clients. Même si cet accueil reste toujours très mécanique, il reste néanmoins apprécié et permet de se sentir valorisé en tant que client. Je comprends aussi la position délicate de la vendeuse, devoir répéter inlassablement la même chose en français ou en anglais et toujours avec la même courtoisie n’est en rien évident.

De premier abord, toutes les vendeuses de la boutique parlent français et viennent à tour de rôle me demander si j’ai besoin de conseils, toujours dans un bon français. J’accepte volontiers. J’engage la conversation avec l’une d’elle, toujours en français, je lui fais part des différents produits que je recherche. La vendeuse, très sympathique, utilise de temps en temps des anglicismes. Comme il est très fréquent d’entremêler le français à l’anglais dans le monde de l’esthétique, cela ne m’a donc pas étonné qu’elle me parle de contouring, de highlighter ou encore de blush. J’ai néanmoins apprécié que la vendeuse fasse très attention à ne pas basculer vers l’anglais me voyant plus à l’aise en français. Nous discutons donc majoritairement en français, ce que je trouve agréable.

Le français a cette facilité de créer une certaine proximité entre deux personnes même si elles ne se connaissent pas et contribue à une meilleure expérience client. Je m’attends toujours à ce que les vendeurs maitrisent un minimum le français, cela permet de répondre à mes besoins de façon précise et sans aucune ambiguïté.

 

Avec la contribution financière de :


À propos de l'auteur

Publicité: Publicité: Publicité:

Derniers articles

Nos partenaires

CCIL Logo

La Chambre de commerce et d'Industrie de Laval a 50 ans.

Pour nous suivre:

Derniers articles

Nous joindre

1555, boulevard Chomedey,
bureau 200,
Laval (Québec) H7V 3Z1

Tél. 450 682-5255
Fax. 450 682-5735