Être une entreprise responsable : comment opérer un changement de comportement


Assises_EventWeb5-1024x683.jpg

À chaque année, depuis quatre ans, les entrepreneurs, industriels, gens d’affaires participent aux Assises de la Chambre de commerce et d’industrie de Laval. « C’est le moment annuel où l’on prend le pouls de notre communauté », explique Michel Rousseau, président du comité des Assises et associé principal chez Groupe Rousseau Lefebvre.

Le 15 novembre prochain, à la Salle André-Mathieu de Laval, les gens auront l’occasion de discuter dans une atmosphère chaleureuse et détendue. Le thème, d’actualité, est quasi incontournable : « Être une entreprise responsable : comment opérer un changement durable. »

« On parlera de changement de comportement et comment faire autrement les choses. Vous savez, le développement durable, ce n’est pas juste une étiquette verte », illustre M. Rousseau.


Concertation

Le comité des Assises voit grand. Lors des discussions, plusieurs ont montré l’exemple de Victoriaville devenue un leader en développement durable. « Laval peut le devenir aussi. Les Assises sont une occasion pour se questionner sur les différents moyens que l’on peut prendre ensemble pour y parvenir. »

Au quotidien, les entrepreneurs sont pris dans une spirale d’objectifs à atteindre. Tant qu’il n’y a pas d’urgence, plusieurs voient difficilement comment procéder à un changement.

Au cours des discussions, les gens pourront réfléchir sur la question : Quels sont les freins ? Qu’est-ce qui m’empêche de prendre les moyens afin de devenir un leader en développement durable ?

« Le développement durable est un objectif à atteindre, mais aussi il faudrait déterminer comment cela peut devenir une valeur en soi », ajoute M. Rousseau.


Symbiose industrielle

Au cours des derniers mois, la Chambre de commerce et d’industrie de Laval a mis sur pied le programme PRO X industriel.  Les entreprises, sur un même territoire, travaillent ensemble au lieu d’être en silo. La même philosophie subsiste pour le développement durable. « Vous savez, les déchets de l’un peuvent devenir les entrants de l’autre », dit M. Rousseau.

Les différents projets mis de l’avant par la direction de la CCIL proviennent souvent de suggestions ou commentaires émis par les membres lors de ces assises ou de différents colloques.

« Les Assises, c’est une suite logique. On provoque un rendez-vous et les gens viennent s’exprimer spontanément sur un thème précis », ajoute-t-il.

« Les membres vont nous proposer 1001 réponses sur le développement durable. Grâce à eux, on pourra lancer des projets et des propositions en harmonie avec leurs besoins. »

Les Assises de la CCIL au fil des ans

2014 
Thème : Dialogue avec les gens d'affaires et la Ville de Laval

2015 
Thème : Je veux un Laval prospère
Enjeux de transport et main-d’œuvre 

2016
Thème : Communauté et leadership collectif

2017
Thème : Comment opérer un changement de comportement pour être une entreprise responsable


 


À propos de l'auteur

Annie  Bourque

Annie Bourque

Recherchiste d'expérience devenue journaliste-pigiste pour différents magazines. Annie aime raconter le parcours de gens inspirants et mettre en valeur des femmes et des hommes qui osent emprunter un chemin différent.

Publicité: Publicité: Publicité:

Derniers articles

Nos partenaires

CCIL Logo

La Chambre de commerce et d'Industrie de Laval a 50 ans.

Pour nous suivre:

Derniers articles

Nous joindre

1455, rue Michelin,
Laval (Québec)
H7L 4S2

Tél. 450 682-5255
Fax. 450 682-5735