Forum de la relance : le monde des affaires de Laval en mode solutions


Éric Girard.jpg

Le Forum de la relance de Laval s’est tenu le 9 juillet avec près de 200 participants réunis virtuellement à l’initiative de la Chambre de commerce et d’industrie de Laval. Accueillant de grandes pointures du monde politique, scientifique et économique, l’événement avait comme objectif d’aider les gens d’affaires de Laval à trouver, dans cette période de crise, des occasions de se réinventer et de s’adapter. Six chantiers ont été lancés et ils seront en action toute l’année pour travailler à la relance. 

Avec la pandémie, 40% de l’économie québécoise a été fermée pendant deux mois. Le taux de chômage a bondi à 17% pour ensuite redescendre graduellement avec l’économie qui rouvrait. «Mais lorsque le déconfinement sera terminé, tous les travailleurs n’auront pas retrouvé leur emploi et toutes les entreprises n’auront pas passé au travers, d’où l’importance du plan de relance», affirme Eric Girard, ministre des Finances et responsable de la région de Laval. 

À ses yeux, la reprise passe par des investissements en infrastructures et par l’aide au développement des entreprises, par exemple pour la transformation numérique et l’exportation. Le ministre aussi est convaincu qu’il y a beaucoup à faire en formation de la main-d’œuvre. 

«Il y a des secteurs, comme le tourisme, le commerce de détail et la culture où la reprise sera plus difficile et il faudra aider ces travailleurs à se former pour qu’ils puissent œuvrer dans des secteurs plus dynamiques», ajoute le ministre Girard qui souhaite aussi que les Québécois réalisent un gain de productivité de 1% pour rattraper le retard de richesse causé par la pandémie. 

 

Actions locales 

Pour relancer l’économie, les gouvernements de proximité ont aussi un rôle à jouer. «L’économie lavalloise était dynamique et agile avant la crise grâce à la collaboration de tous les acteurs qui avait permis de créer une synergie pour donner un élan à Laval, affirme Marc Demers, maire de Laval. Évidemment, le confinement a affecté cette synergie et il faut maintenant travailler ensemble pour la recréer.»

Le Plan de relance économique de la Ville de Laval d’environ 20 M$ a quatre axes : l’accompagnement et l’appui stratégique, l’achat responsable, les projets structurants ainsi que l’intelligence économique. 

Stéphane Boyer, membre du comité exécutif responsable des dossiers économique, a espoir que le Plan permettra de saisir des opportunités. «La crise est dramatique, mais elle est venue briser le moule, affirme-t-il. Cela nous donne l’opportunité de le recréer comme on veut, alors que normalement, on fait toujours face à la résistance au changement.»

 

Investir dans la formation

Le Forum a aussi accueilli Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec et Henri-Paul Rousseau, ancien PDG de la Caisse de dépôt et placement du Québec maintenant professeur associé à HEC Montréal. Ils s’entendent sur une chose : l’importance de former les gens en ces temps incertains. 

«Avec la pandémie et les changements climatiques, nous faisons face à des risques systémiques, affirme M. Rousseau. Ils affectent tout le monde. Nous sommes dans un grand brouillard. Personne ne sait ce qui arrivera et on ne peut pas attendre de voir clair avant de prendre des décisions. Il faut donc se replier sur des choses fondamentales pour guider nos actions.» 

À ses yeux, investir dans le développement de compétences est la première chose à faire. 

«Il faut offrir des possibilités de formation continue de très grande qualité et pour tous, afin qu’on puisse se reformer quatre ou cinq fois au cours de sa carrière, affirme Rémi Quirion. Les choses bougent rapidement, alors il faut adapter ses façons de faire.»

 

Lancement de 6 chantiers 

Pour concrétiser la relance, six chantiers ont été démarrés au Forum : développement durable, achat local, manufacturier, industries en essor, industries fragilisées, ainsi que talents et compétences. Ils seront actifs toute l’année. Vous en apprendrez davantage sur leur travail dans le numéro d’automne du MAG. 

 

La vidéo du Forum, partie 1 :

 

La vidéo du Forum, partie 2 :

 


À propos de l'auteur

Martine  Letarte

Martine Letarte

Journaliste indépendante depuis 2005, Martine Letarte écrit pour plusieurs médias dont La Presse, Le Devoir, Québec Science et Géo Plein Air. Sa grande curiosité l’amène à toucher à une variété de sujets dans différents domaines, de l’entrepreneuriat à l’éducation en passant par le développement durable, la santé et l’activité physique. Elle a aussi coécrit le Petit manuel du travail autonome, conseils et témoignages, publié en 2013, aux Éditions La Presse.

Publicité: Publicité: Publicité:

Derniers articles

Nos partenaires

CCIL Logo

La Chambre de commerce et d'Industrie de Laval a 50 ans.

Pour nous suivre:

Derniers articles

Nous joindre

1455, rue Michelin,
Laval (Québec)
H7L 4S2

Tél. 450 682-5255
Fax. 450 682-5735