La Relève d’affaires se penche sur la conciliation travail-vie personnelle


Au retour des Fêtes de fin d'année, quelques membres de la Relève d’affaires se sont penchés sur le deuxième enjeu préoccupant les jeunes professionnels et entrepreneurs : la conciliation travail-vie personnelle.

Tout d’abord, nous avons choisi de ne pas employer le terme « conciliation travail-famille », puisque nous estimons que le fait d’avoir une responsabilité familiale ou d’avoir des enfants à sa charge ne constitue pas, malgré le poids supplémentaire que cette situation peut apporter, le seul motif valable afin d’avoir un équilibre sain entre travail et vie personnelle. D’ailleurs, lors de notre séance de travail, une seule membre présente avait des enfants. Elle nous a d’ailleurs mentionné une phrase qui a su bien entamer nos discussions : « Si tu ne t'efforces pas à faire de la place pour ta vie personnelle, ce n’est pas lorsque tu auras des enfants que tu pourras le faire. » De plus, au sein même de notre équipe de travail, il existe plusieurs modèles de conciliation travail-vie personnelle tout aussi pertinents les uns que les autres, et tous alignés sur un seul et même objectif : créer un équilibre qui pourrait être perpétué à long terme et qui permettrait de faire en sorte que l’individu s’épanouisse au travail.

Lorsque nous avons conclu notre rencontre, nous avons convenu d’un mot d’ordre pour un bon équilibre vie personnelle et professionnelle : communication. En effet, nous sommes d’avis qu’il faut encourager davantage les employeurs à ouvrir la discussion au sujet des possibilités d’accommodement en fonction des réels besoins de leurs employés, et ainsi réduire les jugements que reçoivent ceux qui profitent le plus des accommodements mis à leur disposition. Un récent sondage Léger nous mentionne que 64 % des parents sondés1 utilisent leurs mesures de conciliation travail-famille que quelques fois par année, ou même jamais, en raison de la peur du jugement de leurs collègues. C’est pourquoi nous pensons qu’un bon chef d’entreprise se doit d’être proactif en la matière. De l’autre côté, que ce soit pour une famille, un couple ou même pour une personne seule, des limites et des conditions à respecter doivent aussi être mises en place afin que toutes les parties puissent s’épanouir. Lorsqu’un changement s’opère dans les sphères professionnelle et personnelle, une révision de ces engagements s’impose. 

Des efforts vers plus de compréhension pour accommoder les travailleurs ont été réalisés, sachant qu'il est désormais possible de solutionner de nombreux problèmes à distance grâce aux nouvelles technologies et aux communications. Nous estimons, toutefois, que la réalité des travailleurs du secteur manufacturier peut être bien différente en raison des possibles obligations des manutentionnaires à être sur place pour réaliser leur travail. D’un autre côté, les employeurs de ce secteur se doivent de proposer des mesures d’accommodement afin de réduire les problèmes d’absentéisme, de stress et aussi de recrutement, surtout dans l’ère de pénurie de main-d’œuvre que nous vivons présentement. Les efforts en conciliation travail-vie personnelle représentent un net avantage lorsque vient le temps de choisir un emploi, d’autant plus que, l’étude Millennial Survey 2016 réalisée par la firme Deloitte affirme que 16,8 % des milléniaux sondés ont répondu que la conciliation travail-famille représentait l’aspect le plus important lors du choix de l’employeur.

Finalement, nous avons abordé le thème de la conciliation travail-vie personnelle au sein de notre groupe d’entrepreneurs de la relève. Une phrase revenait constamment : « Où s’arrêter ? » Nous sommes arrivés à une série de recommandations que nous désirons vous partager :

-       Bloquer, dans son calendrier, des plages horaires hebdomadaires pour vos activités personnelles,

-       Communiquer fréquemment vos intentions et changements professionnels avec vos proches afin de décider des directions à prendre et des limites à s’imposer,

-       Se permettre de prendre des vacances afin de se ressourcer,

-       Participer à des formations sur la conciliation travail-vie personnelle,

-       Apprendre à déléguer.

 


1. Source : https://www.lesaffaires.com/dossiers-partenaires/le-bien-etre-des-tout-petits-un-enjeu-economique/employeurs-et-conciliation-travail-famille--accommoder-ses-employes-cest-payant-/602545 ).


À propos de l'auteur

Publicité: Publicité: Publicité:

Derniers articles

Nos partenaires

CCIL Logo

La Chambre de commerce et d'Industrie de Laval a 50 ans.

Pour nous suivre:

Derniers articles

Nous joindre

1455, rue Michelin,
Laval (Québec)
H7L 4S2

Tél. 450 682-5255
Fax. 450 682-5735