Lauréat Commerce de détails - Pour une planète plus propre

Pour une planète plus propre


Planete produits écologiques.png
Crédit photo : Courtoisie

Myriam Tellier et sa mère Ginette Éthier, cofondatrices de Planette produits écologiques

 

Le lauréat du concours Dunamis dans la catégorie « Commerce de détail », Planette produits écologiques, prouve avec éloquence que les valeurs environnementales et familiales peuvent guider les aspirations d’une entreprise, même si celle-ci évolue dans le commerce de détail.

L’entreprise est née d’une histoire familiale. « Nous avons parti le projet quand ma tante est décédée. Elle m’a beaucoup conscientisée sur les produits de consommation et leurs effets sur la santé. Après sa mort, nous avons décidé de donner un sens à tout cela. Ma mère et moi avons lancé Planette produits écologiques en 2015, parce que nous avions essayé de trouver des produits ménagers 100 % naturels et nous n’en n’avions pas trouvés », partage Myriam Tellier, copropriétaire de l’entreprise.

Or, l’entreprise ne fait pas que vendre des produits ménagers, mais bien un style de vie, à mille lieues des valeurs mercantiles. « Nous voulons transmettre des valeurs familiales aux gens, qu’ils adhèrent à notre histoire et à notre mission, et par le fait même à nos produits », souhaite la principale intéressée. La formule semble porter ses fruits. Moins de 3 ans après son lancement, l’entreprise possède une boutique en ligne et une soixantaine de magasins distribuent ses produits.

Par ailleurs, en 2019, Planette produits écologiques tentera de percer un nouveau marché hors des centres urbains. « En milieu rural, l’enjeu c’est l’accessibilité à ce type de produits. C’est une barrière à l’adoption du mode de vie écoresponsable. Dorénavant, les gens auront accès à des points de chute pour nos produits et ils pourront éduquer leurs pairs », estime Myriam Tellier, qui précise que l’éducation représente une des valeurs de l’entreprise. « On veut que nos clients soient des consommacteurs. On ne veut pas de consommateurs qui se font imposer des habitudes de consommation par des publicités, on veut qu’ils comprennent et qu’ils prennent des bonnes décisions. »

De gagner ce prix Dunamis a eu l’effet d’une prise de conscience pour Myriam Tellier. « J’ai réalisé qu’on était une entreprise. Je suis ergothérapeute, j’enseigne à l’université et j’ai trois enfants. Au départ, notre projet était un à-côté familial. Or, en montant notre dossier, j’ai réalisé à quel point nous avons fait du chemin. Ce concours m’a permis de me promener à vol d’oiseau au-dessus de mon entreprise et de la voir sous un autre angle », termine-t-elle.


À propos de l'auteur

Martin Bouchard

Martin Bouchard

Martin Bouchard écrit depuis une dizaine d’années pour différentes associations, ordres professionnels et corporations. Passionné de développement communautaire, il est aujourd’hui coordonnateur des communications au Conseil de développement économique de l’Alberta (CDÉA) et s’engage activement auprès des communautés francophones de l’Ouest.

Publicité: Publicité:

Derniers articles

Nos partenaires

CCIL Logo

La Chambre de commerce et d'Industrie de Laval a 50 ans.

Pour nous suivre:

Derniers articles

Nous joindre

1455, rue Michelin,
Laval (Québec)
H7L 4S2

Tél. 450 682-5255
Fax. 450 682-5735