Lauréat Jeune entrepreneur : L’entrepreneur globetrotteur


41569062611_2844a476fb_b.jpg

Alex Demers au moment de recevoir son prix au gala Dunamis 2018.

 

Il avait à peine 19 ans et déjà la tête à l’entrepreneuriat ! Alex Demers, cofondateur de l’entreprise Écoclim, a été reconnu près de 10 ans plus tard par ses pairs lors du Gala Dunamis, le 12 avril dernier.

Rejoint au Chili alors qu’il s’affaire à fonder une entreprise de fabrication et de distribution dans le secteur de la mode, Alex Demers est fier du chemin qu’il a parcouru. « Écoclim fait de la climatisation, du chauffage, de l’isolation, tout ce qui touche à l’énergie du bâtiment. Nous avons des contrats d’exclusivité avec Costco et Home Depot notamment », commence-t-il.

Selon lui, ses clients, principalement résidentiels, cherchent de plus en plus à diminuer leurs coûts énergétiques grâce à une thermopompe. « Six ans après le lancement d’Écoclim, nous avons commencé à recevoir plus de demandes en ce sens. Or, ce n’est pas la bonne solution. C’est plutôt l’enveloppe du bâtiment qui est défectueuse, comme une mauvaise isolation du toit », explique Alex Demers. En bon entrepreneur, le détenteur d’un DEP en réfrigération et ses partenaires ont travaillé à mettre en place la division Isolation d’Écoclim afin de répondre à ce besoin.

Diversification des activités

Le monde de l’entrepreneuriat est plein de surprises ! En développant Écoclim, le jeune homme ne se doutait pas qu’il allait acquérir des connaissances dans des domaines connexes. « Au fil des ans, nous avons développé une expertise en marketing. C’est armé de cette expertise que nous bâtirons notre prochain projet dans l’industrie de la mode, car nous gérons nous-mêmes nos communications et réseaux sociaux, nous créons nos publicités, etc. », détaille le principal intéressé. Sa nouvelle entreprise basée au Chili, Nicoletta Valentina, attaquera le marché mondial de la mode par le biais du Web et de boutiques éphémères d’ici 18 mois.

En guise de conseil aux jeunes entrepreneurs, Alex Demers dit qu’il faut persévérer et, surtout, être patient. « Il faut aussi bien s’entourer. J’ai la chance d’avoir trois partenaires qui comblent à merveille mes faiblesses. Sans eux, tout ça ne serait pas possible. » En terminant, il tient à remercier la Chambre de commerce et d’industrie de Laval de lui avoir remis ce prix. « Ça m’a apporté de la notoriété, notamment auprès de la Chambre de commerce du Chili, pour le cybercommerce et l’industrie de la mode. »


À propos de l'auteur

Martin Bouchard

Martin Bouchard

Martin Bouchard écrit depuis une dizaine d’années pour différentes associations, ordres professionnels et corporations. Passionné de développement communautaire, il est aujourd’hui coordonnateur des communications au Conseil de développement économique de l’Alberta (CDÉA) et s’engage activement auprès des communautés francophones de l’Ouest.

Publicité: Publicité: Publicité:

Derniers articles

Nos partenaires

CCIL Logo

La Chambre de commerce et d'Industrie de Laval a 50 ans.

Pour nous suivre:

Derniers articles

Nous joindre

1455, rue Michelin,
Laval (Québec)
H7L 4S2

Tél. 450 682-5255
Fax. 450 682-5735