Laval doit miser sur l’expérience pour contrer la pénurie de main-d’oeuvre


DSC04092.JPG
Crédit photo : Courtoisie

FORUM MARCHÉ DU TRAVAIL

Laval, le 2 avril 2019 – C’était aujourd’hui qu’avait lieu le forum régional Marché du travail, Misons sur les 50 ans et plus pour la grande région de Laval, organisé conjointement par l’Association québécoise de gérontologie (AQG) dans le cadre de Générations au travail, réussir ensemble! et l’Association Midi-Quarante.

Le forum a réuni près de 100 participants, dirigeants d’entreprises, conseillers en ressources humaines, représentants d’organismes en employabilité, syndicats et partenaires du marché du travail qui ont pu échanger sur leurs préoccupations et les pistes d’actions pour attirer et maintenir en emploi les travailleurs de 50 ans et plus.

Pénurie de main-d’oeuvre à Laval
C’est encore au Québec, et de loin, que la pénurie de main-d’oeuvre est la plus sévère au Canada, le taux de postes vacants persistant à 3,2 % au dernier trimestre de 2018. Pour la région de Laval, c’est plus de 4 500 emplois à combler (Source de Statistiques Canada).

D’ailleurs Madame Louise Leroux, présidente-directrice générale de la Chambre de commerce et d’Industrie de Laval, nous interpelle : « Les impacts du manque de main-d’oeuvre sont majeurs pour les entreprises. C’est un frein direct à leur productivité, à leur croissance et donc, au développement économique de la région et du Québec. Des entreprises vont jusqu’à refuser des bons de commande ou réduire leurs heures d’ouverture par manque d’employés. Elles ont besoin d’avoir accès à tout le talent et les bassins de main-d’oeuvre disponibles et les gens expérimentés font partie de la solution.» « Malgré la rareté de main-d’oeuvre, c’est tout de même un défi pour les travailleuses et travailleurs de 50 ans et plus de trouver un emploi. Cependant, de plus en plus d'employeurs à Laval reconnaissent le bagage de connaissances, de savoir-faire et de rigueur que possèdent les travailleurs expérimentés » affirme Madame Lucie Dubé, directrice générale de Midi-Quarante.

Le Forum
C’est dans un climat convivial et propice aux échanges que les participants sont ressortis de l’événement motivés et inspirés. Le Québec fait face à une pénurie de main-d’oeuvre historique, nous rappelle l’économiste Pierre Fortin, les entreprises ont intérêt à adopter des mesures d’aménagement et de réduction du temps de travail si elles veulent attirer et maintenir en emploi cette main-d’oeuvre plus âgée, souligne Diane-Gabrielle Tremblay, spécialiste en gestion des ressources humaines à l’Université TÉLUQ. Par ailleurs, plusieurs entreprises lavalloises ont partagé leurs pratiques à succès.

Madame Jasmine Martin, présidente du Conseil régional des partenaires du marché du travail de Laval mentionne que : « Le Plan d’action régional du Conseil met de l’avant plusieurs orientations afin de maintenir ou faciliter le retour en emploi de la main-d’oeuvre expérimentée. Des pratiques innovantes sont mises de l’avant à travers différentes actions et projets. ». « Outiller les entreprises, encourager la mise en place de bonnes pratiques pour recruter et maintenir en poste la main-d’oeuvre expérimentée, c’est notre mission. D’ailleurs, nous invitons les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d’activité à s’inscrire à la campagne La compétence n’a pas d’âge et à télécharger une trousse gratuite à www.generationsautravail.ca pour évaluer leurs pratiques et les enrichir » de conclure Monsieur Éric Sedent, expert-conseil à Générations au travail, réussir ensemble !

Rappelons que le succès de l’événement a été rendu possible grâce à la contribution financière du gouvernement du Québec.


À propos de l'auteur

Rédaction CCIL

Rédaction CCIL

Équipe des communications de la Chambre de commerce et d'industrie de Laval.

Publicité: Publicité: Publicité:

Derniers articles

Nos partenaires

CCIL Logo

La Chambre de commerce et d'Industrie de Laval a 50 ans.

Pour nous suivre:

Derniers articles

Nous joindre

1555, boulevard Chomedey,
bureau 200,
Laval (Québec) H7V 3Z1

Tél. 450 682-5255
Fax. 450 682-5735