Se mettre au diapason


JP Cormier.png

Entre l’économie en pleine croissance, un faible taux de chômage et les nombreux départs à la retraite, pas un jour ne passe sans que l’on parle de pénurie de main-d’œuvre dans les médias. À Laval, comme ailleurs, le besoin en ressources humaines se fait criant, et ce, dans presque tous les domaines d’activité. De ce fait, il faut plus que jamais être en mode solutions et proactif pour nos générations futures. À la Relève d’affaires de Laval, nous nous sommes penchés sur cet enjeu réel.

En dignes représentants de cette génération, les membres du comité Relève d’affaires ont entrepris de dresser le portrait global de la situation à laquelle les entreprises font face, dans un but de les aider à mieux cibler les demandes des jeunes travailleurs et d’orienter les offres d’emploi en lien avec les intérêts et valeurs des plus jeunes et futures générations. Du recrutement à la rétention, en passant par le développement professionnel, la valorisation au travail, les avantages sociaux et un sain équilibre de vie, pas un aspect de la question n’est négligé. Réunis en comité de travail, c’est une synthèse de la nouvelle génération de travailleurs que nous tentons d’élaborer à l’intention des employeurs. Nous espérons ainsi les aider à faciliter leur recrutement et les inciter à se projeter dans l’avenir. C’est qu’au-delà de la main-d’œuvre, les prochaines années poseront aussi rapidement la question de la relève d’affaires à proprement parler. Avec la transformation apportée par les technologies et l’important changement de garde à venir, il faut s’adapter à l’évolution des milieux de travail auxquels nous serons confrontés. Sans oublier, les programmes d’éducation qui doivent aussi être arrimés aux tendances de marché et aux besoins de main-d’œuvre des entreprises.

J’aime croire que certaines réflexions de la Relève d’affaires pourront influencer positivement le cours des choses. À ce titre, j’aimerais profiter de l’occasion pour inviter les membres de la relève d’affaires lavalloise à prendre part en grand nombre au concours Dunamis. Qui que vous soyez et quel que soit votre domaine d’activité, votre participation permettra non seulement de mettre en lumière des innovations et des pratiques émergentes, mais elle enverra également un message clair à toute la communauté d’affaires : celui d’une génération prête à relever des défis et à faire la différence. De quoi convaincre même les plus hésitants à de se mettre au diapason.
 

Jean-Philippe Cormier


À propos de l'auteur

Publicité: Publicité: Publicité:

Derniers articles

Nos partenaires

CCIL Logo

La Chambre de commerce et d'Industrie de Laval a 50 ans.

Pour nous suivre:

Derniers articles

Nous joindre

1455, rue Michelin,
Laval (Québec)
H7L 4S2

Tél. 450 682-5255
Fax. 450 682-5735