Une question d’influence


photo Guy Durand sur rivière Moisie.jpg
Crédit photo : Courtoisie

Guy Garand, directeur général du Conseil régional de l’environnement de Laval

En 2013, Guy Garand a osé s’engager en politique municipale. « J’ai posé ma face sur les poteaux de Laval », raconte-t-il avec humour et un zeste d’ironie.

Le directeur général du Conseil régional de l’environnement de Laval ne regrette nullement son expérience. Durant quelques semaines, il a défendu son cheval de bataille : la protection des terres agricoles qui compte 30 % du territoire lavallois. « J’ai pu expliquer aux gens qu’il faut protéger ce garde-manger situé tout juste derrière notre maison », illustre-t-il.

Quatre ans plus tard, Guy Garand a compris une chose essentielle. La politique, pour lui, c’est fini. « L’engagement, pour moi, c’est de faire partager mes connaissances et d’être capable d’influencer les autres. »

Ce grand sportif privilégie la bicyclette comme moyen de transport. Trois matins par semaine, en moyenne, il se rend en vélo à son travail. Un parcours de 32 km, aller-retour.

L’homme de 62 ans croit fermement en l’adage « Un esprit sain dans un corps sain ».  D’une forme quasi bionique, le Lavallois pratique, l’été, le vélo, le canot et l’alpinisme. L’hiver, il s’adonne au ski de fond et à la raquette. « Je vais chercher mes médicaments dans la nature », blague-t-il.  

Au moment de l’entrevue, il revenait d’un week-end où il a sillonné en canot la rivière Batiscan, située en Mauricie. Il a traversé un endroit surnommé Les portes de l’enfer. « Non, vous ne pouvez pas y aller », m’avertit-il, « c’est pour experts seulement. »


La force de la nature

Cet entraînement dans la nature lui permet d’atteindre différents objectifs au sein de sa vie personnelle et professionnelle. « Dans la nature, on apprend la détermination, la persévérance et la ténacité, bref à ne pas se décourager. »

Le directeur général du Conseil régional de l’environnement de Laval est aussi membre du Comité durable à la CCIL. Son apport à la société est concret. Il a travaillé, par exemple, à l’acquisition de l’archipel du Mitan, créant ainsi une réserve naturelle dans un milieu privé de 69 hectares.

La liste de ses réalisations et engagements se prolonge sur 7 pages dans son CV. Guy Garand a géré de multiples projets, dont Ici on recycle !, la campagne Défi Climat ou les Rendez-vous de l’énergie.

« Je crois en ce que je fais et je veux qu’on avance. Moi, je n’aime pas qu’on me mette des bâtons dans les roues ou qu’on me dise non », conclut-il.

Son leitmotiv :
« On peut travailler ensemble à faire avancer des projets. »

Qui l’inspire ?
Un ancien professeur, Gérald Lemire, lui a communiqué sa passion du plein air. « Il m’a donné confiance en moi. »

Il admire :
Mylène Paquette, la navigatrice, qui a traversé l’Atlantique du Nord à la rame en solitaire. « Un patient, à l’hôpital où elle travaillait, lui a dit un jour : vas au bout de tes rêves ! »

Pour en savoir plus :
Conseil régional de l’environnement de Laval

Sur la photo : Guy Garand, photographié lors d’une expédition en canot sur la rivière Moisie, située au nord de Sept-Îles.


À propos de l'auteur

Annie  Bourque

Annie Bourque

Recherchiste d'expérience devenue journaliste-pigiste pour différents magazines. Annie aime raconter le parcours de gens inspirants et mettre en valeur des femmes et des hommes qui osent emprunter un chemin différent.

Publicité: Publicité: Publicité:

Derniers articles

Nos partenaires

CCIL Logo

La Chambre de commerce et d'Industrie de Laval a 50 ans.

Pour nous suivre:

Derniers articles

Nous joindre

1455, rue Michelin,
Laval (Québec)
H7L 4S2

Tél. 450 682-5255
Fax. 450 682-5735